LES CENDRES D'ANGELA

 

En 1935, la famille McCOURT, Angela, son mari alcoolique et ses quatre fils quittent New York et l'Amérique, où ils n'ont pas réussi à faire fortune, pour leur Irlande natale. L'accueil se révèle aussi glacial que la température ambiante. Rien ne leur sera épargné : chômage, faim, matelas plein de puces, phtisie, enterrements et flopée de nouveau-nés. En adaptant le célèbre et populaire roman autobiographique de Frank McCOURT (prix Pulitzer en 1997), Alan PARKER réinvente le mélo en lui injectant une bonne dose d'humour irlandais et des acteurs épatants.

 

   

Retour au sommaire
Page mise à jour le mardi 26 février 2008