la femme qui boit

Paulette (Elise Guilbault), une vieille femme, se remémore sa jeunesse et se rappelle d'une cuite qui, alors qu'elle avait quarante-six ans, lui a fait tout perdre.
Issue d'un quartier ouvrier, elle a voulu s'élever socialement et est tombée par amour. Entre les quatre murs de son appartement cossu, Paulette s'enferme peu à peu dans la détresse, l'alcool et la solitude.

Une vieille femme qui buvait se souvient. Elle revoit la cuite qui, à quarante-six ans, lui a coûté son enfant, sa maison et tout ce qu'elle possédait. Le travail de la mémoire l'amène de plus en plus loin dans son passé, jusqu'à sa jeunesse. Au bout du compte, vieille femme dépossédée de tout, elle jette un regard lucide et désespéré sur son existence.

 

 

   

Retour au sommaire
Page mise à jour le vendredi 28 octobre 2005