Les copains d'comptoir
Ceux que nous voyons
Boire à leurs déboires
Le coeur en haillons
Ont au fond des yeux
Des rêves en partance
Des désirs furieux
De bonne espérance

Ce sont les copains de la dernière chance
Avec leurs mots cons qui vous font du bien
Ceux qui vous accordent un peu d'importance
Quand on tire la corde de sa vie de chien

Ces copains qui vivent
Tard dans la nuit, hantent
Des lieux de dérive
De mauvaise pente
Demain comme hier
Comme d'habitude
Le nez dans la bière
De leur solitude

Ce sont les copains de la dernière chance
Avec leurs mots cons qui vous font du bien
Ceux qui vous accordent un peu d'importance
Quand on tire la corde de sa vie de chien

Ces tricards du jour
Qui murmurent timides
Quelques mots d'amour
Devant leur verre vide
Crient "à l'abordage"
Dès qu'une sirène
Même en plein naufrage
Frôle leur carène

Ce sont les copains de la dernière chance
Avec leurs mots cons qui vous font du bien
Ceux qui vous accordent un peu d'importance
Quand on tire la corde de sa vie de chien

Les plus vieux d'entre eux
Boivent en silence
Au bal du temps creux
Leurs souvenirs dansent
Au petit matin
Sur des bocks d'écume
Chacun son destin
Se noient dans la brume
									
C'étaient les copains de la dernière chance
Avec leurs mots cons qui vous font du bien
Ceux qui vous accordent un peu d'importance
Quand au bout d'la corde y a même plus de chien....

Les copains d'comptoir

Alain Aurenche

interprété par

Raphaël de Maïo

 

retour au sommaire

modifiée le 12 février 2013